Qui sommes-nous?

Sans trace Canada est un organisme sans but lucratif qui se consacre à la promotion de l’éthique du plein air et des sept principes Sans trace dans le but d’encourager les Canadiennes et Canadiens à jouir des bienfaits du plein air tout en protégeant le patrimoine naturel et culturel au pays. STC aide le public à prendre conscience de l’importance du respect des régions sauvages et naturelles du Canada, en offrant à la population un cadre de référence et en proposant des solutions éprouvées et fondées sur la recherche, afin de protéger nos espaces naturels et nous permettre de continuer d’en profiter.

Mission

Promouvoir les loisirs de plein air responsables par une sensibilisation basée sur les sciences et la collaboration avec des partenaires partout au Canada.

Vision

Toutes et tous profitent du plein air en appréciant et en protégeant l’environnement maintenant et pour les générations à venir.

Photo par:  Irwin Barett

Photo par:  Irwin Barett

Programme

Les sept principes Sans trace proposent, pour quiconque s’aventure en plein air, un cadre de référence de pratiques et de techniques ayant un impact minimum sur la nature.

Chacun des principes, qui sont d’ailleurs largement reconnus au Canada et à l’international, couvre un sujet spécifique et offre des informations détaillées pour minimiser nos impacts écologiques et sociaux en plein air et en toute saison.

Développés à l’origine pour l’arrière-pays, les sept principes Sans trace sont adaptés pour être aussi bien utilisés en zone sauvage éloignée, que dans un parc local ou dans une cour arrière en pleine ville. Ils s’appliquent de fait à presque toute activité récréative non-motorisée .(ex: vélo, camping, kayak, etc.)

On parle également de principes «dynamiques». En effet le LNTCO (Leave No Trace Center for Outdoor Ethics), à Boulder, au Colorado, avec qui nous collaborons en permanence, étudie, évalue et adapte constamment ces sept principes à la réalité scientifique. Grace à leurs recherches menées en partenariat, aux articles publiés dans des revues scientifiques indépendantes, la structure américaine s’assure que les principes sont mis à jour avec les plus récentes recherches en biologie environnementale, en gestion des territoires et en éducation liée au plein air.

Toujours s’informer auprès du gestionnaire de territoire

Sans trace Canada reconnaît le rôle essentiel des organismes qui veillent à ce que le plein air soit pratiqué de manière sécuritaire, agréable et respectueuse des milieux naturels et des gens sur leur territoire. Appelés communément «gestionnaires de territoire», ces organismes sont généralement la première source d’information de quiconque planifie une sortie. Une simple recherche en ligne suffira généralement à identifier le gestionnaire du territoire que l’on souhaite visiter. Il peut s’agir de Parcs Canada, d’une société d’état, d’une municipalité, d’un organisme à but non lucratif, d’une fondation, d’une fiducie foncière ou d’une autre entité responsable. En cas de doute, on peut s’adresser à la municipalité la plus proche.

Notre histoire

Photo by: Thomas Coldwell

En 2004, un petit groupe de maîtres instructrices et instructeurs canadien «Leave No Trace» reconnait la nécessité pour Sans trace d’avoir une présence au pays. C’est alors que dès les premières conversations, le dynamisme pour la création d’une branche canadienne était significatif.

Les maîtres instructrices et instructeurs canadiens ont été contactés et sont devenus le noyau du mouvement Leave No Trace au Canada. Le groupe de bénévoles connu sous le nom de comité directeur de Sans trace Canada, représentant une variété d’organisations ou de personnes d’un océan à l’autre, a consacré d’innombrables heures à assurer le développement de l’organisation au Canada.

En 2005, une campagne de soutien nationale a été lancée et résulta en un coup d’épaule fulgurant de la communauté face au développement d’une branche de l’organisation canadienne. Plus de 50 lettres d’appui ont été reçues d’organisations telles que Parcs Canada, Scouts Canada, Aventure Écotourisme Québec, Go for Green, Nova Scotia Department of Environment – Protected Areas, Saskatchewan Parks, Mountain Equipment Co-op et la Société pour la protection des parcs et des sites naturels du Canada, qui ont toutes encouragé le comité directeur à poursuivre son travail dans cette mission importante.

En mars 2006, le comité directeur a entamé sa transition finale vers le conseil d’administration de Sans trace Canada.

Sans trace Canada a officiellement signé son existence en tant que branche du Leave No Trace Centre for Outdoor Ethics en octobre 2006 et a reçu le statut d’organisme de bienfaisance en novembre 2007.

Fondateurs

Merci aux membres fondateurs

Aventure Écotourisme Québec, MEC, SNAP, Vert l’action, Saskatchewan Parks et Parcs Canada sont les membres fondateurs de Sans trace Canada. Nous sommes très reconnaissants pour leur engagement qui remonte à 2006, et pour leur soutien continu.

Rapports Annuel Sans trace Canada

Nous écrire